Pourquoi Où sortir sans limites ?

Le projet Où sortir sans limites de l’Association des personnes avec une déficience de l’audition (APDA) a pour mission de favoriser l’inclusion sociale des personnes malentendantes. Comment ? En mettant en valeur des services sans obstacle ou adaptés existants en créant un répertoire en ligne et en proposant un guide de bonnes pratiques destiné aux entreprises. L’initiative est financée par l’Office des personnes handicapées du Québec.

Où sortir sans limites a vu le jour il y a quelques années lorsque des membres de l’APDA devaient essayer des salles de spectacles et de cinéma dans la ville de Québec. Les résultats des expérimentations ont par la suite été envoyés sous forme de rapport aux directeurs des salles évaluées afin de leur faire part des recommandations de nos membres pour améliorer leur accessibilité.

Un sondage révélateur

Le projet s’est ultérieurement poursuivi avec un sondage spontané visant à mieux connaître les difficultés des personnes malentendantes dans les lieux et les services publics. Au total, 128 individus ont participé.

Vous pouvez appuyer sur le lien suivant pour accéder à la synthèse des résultats : https://ousortirsanslimites.com/synthese2018.pdf.

Le questionnaire a révélé que les personnes malentendantes ont beaucoup à déclarer, mais qu’elles expriment peu leurs besoins puisqu’elles ignorent comment les aborder, qu’elles n’ont jamais songé à de telles démarches, qu’elles ont subi de mauvaises expériences ou qu’elles ont été rebutées et moquées par autrui. Les malentendants qui se renseignent, la communication étant difficile au téléphone, le font sur place, sur les médias sociaux (Facebook, envoi de courriels, sites web) ou en quémandant l’avis d’un proche. Quelques-uns appellent au risque d’une compréhension diminuée. La plupart ont indiqué ne rien faire pour s’informer des adaptations possibles ou améliorer la clarté de leurs conversations, s’en remettant uniquement à leurs prothèses auditives. Comme l’a souligné un répondant, « on ne le demande pas, on le teste ». Parfois accompagné d’une parenté entendante ou d’un interprète, le malentendant se débrouille en repérant les coins moins bruyants et en demandant de répéter jusqu’à assimilation. Peu de personnes malentendantes parlent de leur situation parce qu’ils se sentent mal à l’aise ou parce qu’ils ignorent comment procéder.

C’est ici qu’intervient le projet Où sortir sans limites qui rassemblera l’avis des personnes malentendantes sur des lieux précis et prompts à poser difficulté. Le sondage a déduit que les lieux ou les services publics moins sensibilisés aux personnes malentendantes sont, par ordre décroissant, les salles de spectacles (67,97 %) ou de cinéma (54,69 %), les établissements de santé (62,50 %), les transports en commun (53,13 %) et les restaurants (52,34 %). Bien que l’enquête ait cerné les personnes malentendantes, le projet Où sortir sans limites s’adresse tout autant à la population sourde non-oraliste puisqu’elle subit des difficultés parallèles.

Enfin, sur ce blogue, vous trouverez des articles destinés aux personnes malentendantes qui désirent améliorer leurs stratégies de communication dans les lieux publics, ainsi que des conseils pour les entreprises qui souhaitent apporter des modifications au sein de leurs établissements.

1 thought on “Pourquoi Où sortir sans limites ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *